bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

11 Octobre 2017
Mairie de Bécancour: Jean-Guy Dubois lance sa campagne



Le maire sortant de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a donné le coup d’envoi à sa campagne électorale mercredi en présence de quelques dizaines de partisans réunis à l’église multifonctionnelle de Bécancour.

Sous le thème « Continuer à construire », son programme se décline en cinq grands éléments: administration efficiente, économie, développement durable et environnement, communauté-famille-loisirs-patrimoine et Ville allumée. 

Ses engagements se veulent dans la continuité ce qu’il a entrepris. Il propose «une administration solide, efficace et articulée». Il invite les Bécancourois à faire un choix éclairé sur la personne qui leur apparaîtra détenir compétence, expérience, vision et passion. «La première raison pour laquelle on est élu, c’est pour redistribuer l’argent des taxes des citoyens», fait-il valoir. Et malgré de gros projets totalisant une vingtaine de millions de dollars (étangs aérés des Mares noires, centrale de traitement des eaux usées, sources de Gentilly, fibre optique, etc.), le maire sortant souligne que le conseil a réussi, grâce à notamment à des subventions, à limiter les hausses de taxes à 0,78 % par année en moyenne et à abaisser la dette de 3 M$ pendant le dernier mandat.

 Répliquant à l’engagement de son adversaire Martine Pepin de favoriser un système de votation par districts électoraux, il a mis en doute la faisabilité d’un tel projet, qui revient sur la table à chaque élection. Un vote par secteur implique que l’écart entre le nombre d’électeurs d’un district à l'autre ne pas excéder 25 %.

«Vous pouvez imaginer n’importe quoi. Saint-Grégoire, qui a 5000 de population, va falloir peut-être qu’il y ait un peu plus de deux conseillers. Va falloir regrouper d’autres secteurs pour qu’ils soient représentés par une seule personne. J’imagine le bordel que ça devrait créer», prévient Jean-Guy Dubois.  

Il continue de croire que le système actuel, dans lequel tous les électeurs ont à choisir le maire et les six conseillers, est le plus réaliste malgré ses inconvénients. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0