bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

15 Septembre 2017
Internet haute vitesse dans la MRC de Bécancour: la clientèle est au rendez-vous



Alors que le déploiement de la fibre optique accuse des retards sur le territoire de la Ville de Bécancour, ceux qui sont déjà branchés, ailleurs dans la MRC, sont nombreux à adhérer aux services de Sogetel, dont l’Internet à haut débit.

Dans les municipalités où la fibre a été installée (Manseau, Sainte-Françoise, Lemieux, Saint-Sylvère et une partie de Sainte-Marie-de-Blandford) le taux d’adhésion à l’Internet haute vitesse et autres services de communication de Sogetel, fournisseur autorisé par la MRC, dépasse les 50 %.

«Chez nous à Sainte-Françoise, c’est 61 %, mais en moyenne, c’est 51 % ou 52 %. C’est au-delà de nos attentes», affirme le maire et préfet de la MRC, Mario Lyonnais. La MRC avait estimé à 30 % le taux d’adhésion assurant la rentabilité du réseau qu’elle devra entretenir, puisqu’elle en est propriétaire.  

Pour M. Lyonnais, ces résultats prouvent que la fibre optique répond à un besoin. Il constate déjà un effet sur l’attrait des villages déjà branchés. Il donne l’exemple de son village de Sainte-Françoise. «En mars, on avait huit maisons à vendre, et là il nous en reste seulement qu’une. Je suis convaincu qu’il y en a quatre là-dessus qui se sont vendues grâce à la fibre optique et aux services offerts sur le territoire», se réjouit M. Lyonnais.

Le déploiement des services se poursuit. Une rencontre est prévue le 19 septembre pour les résidents des municipalités de la phase 3a (Sainte-Cécile-de-Lévrard, Sainte-Sophie-de-Lévrard, Fortierville, Parisville et l’autre partie de Sainte-Marie-de-Blandford). Des représentants de Sogetel seront sur place pour donner de l’information et prendre des ententes de service. 

Fibre optique: les gouvernements interpellés

Les élus de la MRC de Bécancour montrent par ailleurs des signes d’impatience face aux gouvernements fédéral et provincial. Ils sont toujours dans l’attente d’une réponse à leurs demandes d’aide financière déposées en avril dernier, dans le cadre du programme provincial « Québec branché » et « Brancher pour innover » au fédéral.

Et même si la MRC de Bécancour a entrepris le déploiement de la fibre optique sur son territoire avant même que ces programmes ne soient disponibles, elle réclame sa part.

Or, pendant qu'une réponse se fait attendre, Ottawa et Québec annonçaient le 31 août qu’ils investiront une somme totale de plus de 26 M$ pour la réalisation d’un projet d’accès à Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire en Haute-Mauricie.

Le préfet Mario Lyonnais et le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, se montrent agacés. "Nous on a un projet de 15 M$, entièrement de notre poche, alors que là-bas c'est entièrement par les deux ordres de gouvernement... Je vous mentirais si je vous disais que je ne fais pas de l'exéma", peste M. Dubois.

 

 

 

 

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0