bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

30 Aout 2017
Projet SIM: l'aide de Québec sollicitée



Au lendemain d’une rencontre privée à Bécancour avec le président de la Société internationale métallique (SIM), le maire Jean-Guy Dubois espère que Québec donnera suite à sa demande de soutien pour son projet de fonderie d’un milliard de dollars.

Cette rencontre a permis à Daubeny Cooper de faire le point sur ce projet avec des représentants politiques et économiques de la région.

Le projet est en attente d’un retour du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques concernant l’étude préliminaire d’impact environnemental. Le montage financier est aussi à compléter et le gouvernement provincial est interpellé. Le maire de Bécancour fait siennes les demandes de SIM.

«On souhaite aller chercher un 10 % de la part du gouvernement du Québec, comme il le fait pour d’autres entreprises», plaide Jean-Guy Dubois, citant en exemple le cas de Bombardier.

Il signale que SIM offre un produit «qui est déjà tout vendu à l’avance» et que le marché du fer préréduit briqueté à chaud (HBI) est très actif.

Le HBI est une source de fer pur qui permet de produire de l’acier de haute qualité. Selon l’entreprise, il s’agit d’un matériau convoité présentant des opportunités de marché pour être vendu aux aciéries nord-américaines, européennes ou internationales. Dans un communiqué émis cette semaine pour annoncer le choix de SNC-Lavallin comme consultant en gestion de projet,  SIM espérait un début des travaux de construction au printemps 2018 dans le but d’une mise en service de l’usine en 2020.

175 emplois spécialisés y seraient créés. Le chantier devrait engendrer jusqu’à 1400 emplois directs ou indirects, au plus fort de la construction.

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0