bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

17 Aout 2017
Incendie à l'école Le Rucher: une course contre la montre est engagée à la Riveraine



C’est la désolation au cœur du village de Saint-Sylvère. À deux semaines de la rentrée, l'école Le Rucher a complètement été détruite par un incendie mercredi.

Le feu a pris naissance au moment où des travailleurs s’affairaient à la réfection du toit de l’établissement spécialisé.

Appelés sur place vers 15h45, les pompiers de Bécancour n’ont pas été en mesure de stopper les flammes, malgré l’aide collègues de municipalités environnantes et l’intervention d’un camion-échelle de Trois-Rivières

Une quarantaine de pompiers ont combattu l’incendie.

«La superficie est là et le temps que l’on s’installe, le feu était déjà pris au niveau de la toiture. Alors ça limite nos accès», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie, de Bécancour Luc Desmarais.

À la Commission scolaire de la Riveraine, la direction se réunit jeudi matin afin de vite trouver une solution pour relocaliser une quarantaine d'élèves handicapés où ayant difficultés d'apprentissage. Ils proviennent de l'ensemble du territoire et nécessitent donc des besoins particuliers.

Le défi est de trouver un lieu central, d’autant plus que les autorités doivent déjà composer avec la fermeture de l’école Marquis, de Saint-Célestin. «Des locaux, dans le secteur centre de la Commission scolaire, on n’en a pas beaucoup. On en a dans les extrémités, par exemple dans le secteur est, mais si on pense qu’on a des élèves qui proviennent du secteur ouest, ce serait du transport de plus de deux heures matin et soir. Donc c’est difficilement pensable pour le moment», explique le secrétaire général Pascal Blondin.

C’est la larme à l’œil que des membres du personnel de l’établissement ont assisté à la scène. «On perd un très gros morceau. On était une école vraiment unie. On avait une très belle équipe. Là on ne sait pas où ils vont nous relocaliser» s’inquiétait Doris Montembeault, préposée aux personnes handicapées, qui travaille à cet endroit depuis 29 ans.

L’enseignante Sylvie Grégoire souligne que depuis que l’école est devenue exclusivement dédiée à une clientèle particulière, il y a deux ans, beaucoup de temps et d’argent a été investi pour adapter cette école, à coup de concours, de participation à des émissions télévisées et de levées de fonds.

«On était en train de tout changer notre école pour l’adapter à eux. Et là on voit des soirées, des fins de semaine, et des semaines de relâche partir en fumée », se désole Mme Grégoire.

Pour sa part, le maire Adrien Pellerin souhaite fortement que l’école, qui abritait aussi les locaux du Club de l’âge d’or, soit reconstruite.

 

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0