bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

18 Juillet 2017
Service gratuit recherche aînés désespérément



Sur tout le territoire des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska, seulement sept personnes se prévalent des services de l’Agence PAIR opérée par le Centre d’action bénévole de la MRC de Bécancour.

Le programme PAIR est un service d’appels quotidiens automatisés qui permet d’assurer que tout est normal chez les personnes âgées vivant seules.

Récemment, le rapport du coroner Raynald Gauthier sur le décès de Francine Pratte, à Trois-Rivières, a fait prendre conscience à plusieurs du problème de l’isolement des personnes âgées. Il a fallu un mois pour qu’on se rende compte de son décès survenu dans son logement, à l’automne 2015.

Or le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais souligne qu’il n’y a pas que dans les villes que des personnes âgées vivent dans l’isolement. Il raconte que l’hiver dernier, un de ses citoyens a été retrouvé dans son sous-sol quatre ou cinq jours après son décès. «Quelqu’un de sa famille a appelé le dépanneur en disant «Avez-vous vu mon père?», qui restait en plein milieu du village», raconte le  maire de Sainte-Françoise.

France Paquin, agente de milieu au Centre d’action bénévole de la MRC de Bécancour, signale que malgré tous les efforts pour promouvoir le programme PAIR, les aînés sont réticents à y adhérer. Depuis sa mise en place en 2014, une douzaine de personnes se sont prévalues de ce service gratuit.

«On est des municipalités, on se connaît pas mal tous», pense Mme Paquin qui croit que les gens comptent davantage sur leurs proches pour s’assurer qu’ils vont bien alors qu’en ville, les gens sont plus indépendants.

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0