bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

19 Mai 2017
Des jeunes de la Rive-Sud au coeur de la panique à Time Square



Une cinquantaine d’élèves de l’école secondaire Jean-Nicolet, ont été quittes pour une bonne frousse jeudi à New York. Ces élèves de 3e secondaire en anglais enrichi participaient au voyage annuel de ce groupe.  

Ils se trouvaient à Time Square lorsqu’un chauffard a fauché une vingtaine de piétons, faisant un mort et au moins sept blessés. Il ne s’agissait toutefois pas d’un attentat terroriste.

L’événement s’est produit au moment où le groupe était séparé en deux. Ils devaient se retrouver sept minutes plus tard à un point de ralliement. L’un des groupes s’est réfugié au deuxième étage d’un restaurant McDonald’s. Grâce à leurs cellulaires, ils ont retrouvé leurs camarades un peu plus tard.

Avant même que le personnel de l’école entreprenne un blitz d’appels pour informer les parents que tous étaient sains et saufs, la très grande majorité d’entre eux avait reçu un appel ou un texto de leurs enfants.

Le directeur de l’école située à Nicolet , Frédéric Pruvost, salue d’ailleurs le réflexe des accompagnateurs qui ont donné cette consigne aux jeunes. «Dans ces événements-là, il y a une force qui est la vitesse de la communication, qui peut devenir une faiblesse si on la contrôle mal», souligne-t-il.

La page Facebook de l’école a aussi permis de rassurer tout le monde, notamment par la publication d’une photo du groupe tout sourire, en fin de journée. D’ailleurs des commentaires des parents montrent leur satisfaction d’avoir été rapidement informés.   

M. Pruvost ignore encore à quelle distance se trouvaient les deux groupes des lieux du drame. Il en saura sans doute davantage au retour de l’autobus, prévu vendredi soir.   

La direction entend faire un retour sur les événements avec les élèves, afin de s’assurer qu’ils n’ont pas été perturbés par cette tragédie. Le son de cloche des responsables ne semble pas indiquer que des jeunes ont été troublés. « Ils ont fait un " débriefing " pour voir comment chacun des jeunes se sent dans cette situation-là, mais la photo semble montrer qu’ils étaient heureux de poursuivre leur voyage », conclut M. Pruvost. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0