bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

04 Mai 2017
Un projet pour extraire directement les matières putrescibles du bac noir



 La Régie intermunicipale de gestion intégrée des déchets de Bécancour-Nicolet Yamaska (RIGIDBNY) planche en ce moment sur un projet visant à récupérer et à valoriser les matières putrescibles, et ainsi réduire l’enfouissement.

Le directeur général de la Régie, Louis Charest a expliqué au FM 90,5 que ce projet est mené de concert avec d’autres MRC et le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ).  Une rencontre avait d’ailleurs lieu jeudi à Victoriaville à ce sujet.

«On est en train de regarder sérieusement comment prendre directement le bac noir et en retirer les matières putrescibles, avec un système mécanobiologique», a précisé M. Charest.

Ce projet pilote sera en partie financé par les subventions provenant du programme de redistribution des redevances pour l’élimination des matières résiduelles. Ces redevances sont perçues par les exploitants de sites d’enfouissement sur chaque tonne de déchets qui leur est amenée.

La redistribution se fait en fonction de la performance des municipalités à l’égard de la réduction à la source, de réemploi, de recyclage et de valorisation.

«Moins on enfouit, plus ils nous retournent d’argent», ajoute M. Charest.  

Dès 2 M$ distribués au Centre-du-Québec, 255 000 $ ont été cédés à la RIGIDBNY.



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0