bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

04 Avril 2017
Gaz de schiste: Bécancour réaffirme son opposition par résolution



Malgré la déception d’un petit groupe de citoyens présents lors de la séance du conseil municipal de Bécancour lundi, les élus ont choisi la voie d’une résolution plutôt que d’un règlement pour réaffirmer l’opposition de la Ville à l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste sur son territoire.

Les élus estiment que dans l’état actuel des connaissances, ils ne peuvent donner leur accord à des projets comme ceux évoqués dans une récente communication de la compagnie Questerre à ses actionnaires. Il était alors question de projets-pilotes dans les MRC de Bécancour et Lotbinière. 

La résolution a d’abord été applaudie, mais des représentants du Comité des citoyens responsables de Bécancour (CCRB) ont ensuite déploré que la Ville n’ait pas imité les municipalités québécoises qui ont adopté un modèle de règlement qui fixe des distances séparatrices à respecter entre les forages et les sources d’eau potable. La Ville de Nicolet a récemment opté pour un tel règlement.

«Il n’est pas de la responsabilité légale d’une municipalité de règlementer sur des questions de richesses naturelles, ou de l’eau. Ça revient au ministère de l’Environnement ou des Ressources naturelles», clame le maire Jean-Guy Dubois.

Bécancour craint des poursuites judiciaires si elle impose des périmètres de protection plus sévères que ceux que prévoit le ministère de l’Environnement. Monsieur Dubois pense que la résolution adoptée par le conseil va dans le sens du souhait des environnementalistes de faire pression sur le ministre de l’Environnement. «On s’en tient à respecter la volonté de ces gens-là en ce qui concerne l’eau et les gaz de schiste, mais sous forme de résolution plutôt que d’un règlement», conclut le maire.

Parmi les considérations de la résolution adoptée lundi soir, notons la déficience des niveaux d’acceptabilité économique, environnementale et sociale. La position de la Ville est conforme à celle qu'elle avait prise en 2014 dans un mémoire déposé à l'Assemblée nationale. La résolution sera acheminée aux ministères concernés. 

 

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0