bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

09 Fevrier 2017
Les préposés aux bénéficiaires à bout de souffle



Quelques dizaines de préposés aux bénéficiaires du Centre Christ-Roi de Nicolet ont profité de leur pause, jeudi matin, pour lancer un cri du cœur.

Ils doivent conjuguer avec une pénurie de travailleurs qu’ils décrivent comme intolérable.

Ces femmes et ces hommes se disent épuisés par cette situation qui en amène plusieurs à avoir recours à l’assurance salaire.D’autres choisissent de travailler dans des résidences privées.

 «Le monde aime mieux travailler à 12 $ de l’heure au privé avec un horaire de 40 heures que de travailler à 21 $ de l’heure ici avec des horaires jour, soir, nuit et appelés à la dernière minute», affirme Claude Audy, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) de la CSN.

Il estime qu’il manque présentement 300 préposés aux bénéficiaires sur le territoire du Centre intégré universitaire de la santé et de services sociaux de de Mauricie/Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ).

Il reproche à la direction de tergiverser avec l’affichage des postes vacants et le recours aux listes de rappel. 

«Qui paie pour ça? C’est nos personnes âgées qui n’ont pas les soins et deuxièmement il y a un manque de sécurité dans nos CHSLD», affirme-t-il. Le manque de préposés sur les étages entraîne des incidents comme des bagarres entre résidents qui ont même déjà fait des morts à Victoriaville.

Bien que moins grave, une situation semblable se serait aussi produite au Centre Christ-Roi. «Il y a un monsieur qui a mangé une méchante volée. Il n’est pas mort, mais on ne peut pas continuer comme ça», ajoute M. Audy.

Notons que la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, était présente en guise de solidarité avec ces travailleuses et travailleurs.

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0