bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

19 Janvier 2017
La mère de Karine Gagné vit d'espoir



Le 3 février sera une date déterminante pour Karine Gagné, cette jeune mère de famille de Bécancour emprisonnée aux Bahamas pour agression sexuelle sur un mineur.

La Cour suprême de ce pays entendra alors une demande de libération sous caution pendant les procédures judiciaires.

La jeune femme de 23 ans du secteur Sainte-Gertrude profitait d’une croisière qu’elle avait gagnée au moment des faits allégués. Elle aurait eu une relation sexuelle avec un jeune Américain dans une salle de bain du bar du casino. Il lui aurait dit qu’il avait 18 ans alors qu’il en avait 15. La mère de l’adolescent serait intervenue et la jeune femme a ensuite été arrêtée.

La mère de l’accusée, Chantale Auclair, trouve démesuré le sort réservé à sa fille par rapport au geste reproché. «Sur un bateau, on fait tous des folies. Ma fille paraît jeune et il avait l’air d’avoir 18 ans, alors elle lui a fait confiance», selon ce que sa fille lui a raconté dans des échanges de messages.  

En entrevue au FM 90,5, Mme Auclair s'est par ailleurs demandé pourquoi ce mineur se trouvait dans un bar où il consommait de l’alcool. «Est-ce qu’il avait le droit d’être là, est-ce que sa mère avait la responsabilité de le surveiller, est-ce que c’est un coup monté?»

La mère déplore le peu d’aide reçu de l’ambassade canadienne avec laquelle il est difficile d’entrer en communication. 

Pendant ce temps, la famille cherche à amasser, par le biais du site onedollargilft.com, une somme de 25 000 $ pour payer les frais d'avocat et ramener au pays la mère de trois fillettes âgées de 3, 4 et 5 ans.

Des activités-bénéfice sont prévues au bar Le Rebel de Sainte-Perpétue, où Karine Gagné travaille, et dans une cabane à sucre de Drummondville. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0