bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

09 Novembre 2016
Santé: une réorganisation qui suscite des réactions



La réorganisation des services spécialisés qui touche le Centre Christ-Roy de Nicolet suscite de vives réactions.

Sous prétexte de vouloir améliorer l’accessibilité et la qualité des services, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec s’apprête à regrouper, dès janvier,  plusieurs de ces spécialités à Drummondville Shawinigan, Trois-Rivières et Victoriaville. 

La population de la Rive-Sud devra donc se déplacer un peu plus pour recevoir certains services d’orthopédie, d’ORL, de chirurgie plastique, de gynécologie, de chirurgie générale et de cardiologie. Toutefois, les activités qui ne requièrent pas la présence d’un médecin spécialiste seront maintenues. Par ailleurs, le Centre Christ-Roy deviendra un pôle d’expertise en urologie.

La présidente du Groupe d’entraide de soins spécialisés Mauricie/Centre-du-Québec, Raymonde Morvan-Guévin est indignée.  Cette décision est pire que tout ce qu’elle avait appréhendé.  Elle est d’autant plus choquée qu’au début octobre, lors d’une assemblée d’information du CIUSS à Drummondville, le président Martin Beaumont s’était fait rassurant à ce sujet.  «Je trouve ça épouvantable. C’est un manque de transparence et de respect envers les gens qui se sont présentés et qui ont posé des questions, dénonce-t-elle. Elle s’était fait dire qu’il n’était aucunement dans l’intention du CIUSSS de centraliser à Trois-Rivières des services autres que la pneumologie.

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, déplore pour sa part que les élus et les organismes municipaux n’aient pas été consultés avant cette réorganisation.

La réaction du maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois est partagée. Tout en étant déçu de voir des services s’éloigner, il reconnaît que la qualité doit primer sur la proximité.  «On s’attend d’avoir des services de grande qualité avec des équipements à la fine pointe, chose qu’on ne peut pas faire dans les petits milieux. Je ne tire pas de roches ce matin. Je trouve que «  small is beautiful » mais il faut aussi penser aux patients», convient-il.

   

 

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0