bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

07 Juillet 2016
Fibre optique: feu vert à une partie du projet



La construction d’un réseau de fibre optique peut commencer dans la MRC de Bécancour, mais dans 11 des 12 municipalités. La Ville de Bécancour devrait emboîter le pas lors d’une séance spéciale du conseil des maires le 17 août, une fois finalisés certains détails du protocole d’entente entre les municipalités et la MRC.

Le maire Jean-Guy Dubois souhaite que cette entente soit signée avant d’apposer sa signature sur le contrat.

Afin de ne pas retarder le projet, les onze autres maires ont confirmé l’octroi d’une partie du contrat obtenu par le groupe Telecon, aux termes de l’appel d’offres.

Les travaux autorisés représentent un peu plus de la moitié du contrat de près de 10 M$.

M. Dubois assure que Bécancour ne remet pas en question l’adhésion de sa ville au projet. «On veut que nos citoyens aient la fibre optique en même temps que tout le monde», a  déclaré le maire après la séance du conseil des maires, mercredi soir.

Mais avant de donner son aval au contrat, il veut régler certains détails et s’assurer que le protocole soit adapté aux réalités de sa ville.

«Il y a des façons de faire, à l’intérieur du projet tel qu’il est, qui ne correspondent pas à nos attentes», dit-il.

Il souhaite notamment réduire la durée du remboursement de la part de la dette qui concerne Bécancour. Craignant que la fibre optique devienne désuète avant l’échéance de 20 ans fixée par la MRC, la Ville envisage un financement d’une durée de sept à dix ans. La Ville veut aussi vérifier si des économies sont possibles dans le parc industriel, où la fibre optique est déjà présente.

Gestion autonome

Bécancour souhaite aussi assumer elle-même la gestion de sa partie du projet. Jean-Guy Dubois souligne que la population de sa Ville est de près de 13 000 habitants sur un peu plus de 20 000 pour l’ensemble des 12 municipalités de la MRC, alors qu’elle dispose de trois votes sur 14 au conseil des maires. «On s’assurer qu’on ne se ramassera pas dans des imbroglios ou des interprétations de protocole, de façons de gérer, de façons d’entretenir, de répartir les revenus ou de répartir les dépenses qui nous mettraient des conflits qu’il faudrait faire régler par des arbitres », plaide M. Dubois. Le maire veut aussi s’assurer que ce projet ait sa part, s’il elle est admissible, des sommes annoncées récemment dans le cadre de programmes d’aide gouvernementaux en ce domaine.  

Le préfet Mario Lyonnais n’a aucune crainte quant à l’adhésion de Bécancour.

Il considère somme toute que c’est un moment historique pour sa municipalité.  «C’est un développement aussi important que l’arrivée de l’électricité», estime-t-il.

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0