bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

08 Mars 2016
(AJOUT 9 MARS) La LBRM n'est plus



(8 mars 2016)

C’est un triste jour dans le monde du baseball rural.  La ligue de baseball rurale de la Mauricie n’est plus.  La LBRM cessera ses activités après 76 ans d’existence.  Une nouvelle confirmée aujourd’hui au FM 90,5 par le président Alexandre Dubois.

Après plusieurs tentatives de relancer et de sauvegarder l’une des plus vieilles ligues de baseball au Québec,  le manque d’équipes et d’implication de celles-ci ont malheureusement eu raison de la LBRM. 

À la saison 2015, seulement 4 équipes étaient en compétition. La haute direction de la ligue avait même modifié ses conditions pour permettre à un plus grand nombre de joueurs de jouer en transformant la ligue rurale en une ligue régionale, et ainsi améliorer le calibre de jeu.

À l’aube de la saison 2016, seulement deux formations ont manifesté vouloir poursuivre l’aventure, les autres ayant préféré se dissoudre ou intégrer une autre ligue, dont la ligue de baseball senior A de la Mauricie.

Pour celles qui restent, M. Dubois tente toujours de leur trouver une niche, dans l’une ou l’autre des ligues avoisinantes, voyant même la possibilité de greffer la formation de Nicolet une ligue Senior BB de la région de Drummondville.

La LBRM a aussi proposé à la Ligue de baseball senior A de la Mauricie de fusionner les deux circuits et d’en créer qu’un seul, avec deux divisions, pour ainsi répartir les équipes selon leur puissance.  La réponse a été catégorique, c’est non !  Rappelons que la LBSAM accueille de plus en plus d’anciens joueurs de la LBRM.

Pour ce qui est de la formation nicolétaine, on cherche par tous les moyens à jouer au baseball dès ce printemps.  Une demande a été adressée à la ligue de baseball senior A de la Mauricie pour se joindre à la ligue, et là aussi, on se bute à une porte close, prétextant que l’équipe est de trop fort calibre.  Aux dires de monsieur Dubois, la ligue ne s’opposerait pas à l’arrivée des joueurs de la LBRM dans leur ligue, mais avec des formations existantes.  Il trouve cette situation  bien dommage.

«Ce que je trouve vraiment dommage, c’est qu’ils viennent tous chercher les joueurs de Nicolet et les dispersent dans les autres équipes.  Tu sais, voir que Nicolet est trop fort pour le Senior A, mais prends ses joueurs et les ‘’dispatch’’ partout. Je trouve ça dommage.»

(Ajout 9 mars 2016)

Pour la LBSAM et son président Jean-François Martin, il est bien sûr triste d’apprendre qu’un circuit comme la LBRM doive malheureusement mettre un terme à ses activités cette année.  Il tient par contre à rappeler les différences entre les deux circuits, ce qui explique en grande partie pourquoi certains joueurs peuvent rejoindre sa ligue, et qu’une équipe entière ne le peut pas, du moins pas sans modifications à son alignement

Selon lui, la LBRM offrait du baseball d’un calibre plus compétitif que la LBSAM, ce dernier offrant une alternative plus récréative.  En adoptant des règles qui imposent une limite de joueurs de fort calibre par équipe, c’est ce qui permet jusqu’à ce jour de mieux équilibrer les équipes et de garder la nature même de la LBSAM.

Au sujet de l’exode des joueurs ou même des équipes de la LBRM vers son circuit, monsieur Martin comprend le point de vue de son homologue Alexandre Dubois, mais assure qu’il n’y est pour rien.  Aucune campagne de recrutement n’a été faite par la ligue elle-même, et que le choix revient tout simplement aux joueurs de choisir la ligue qu’ils préfèrent.  Il explique même que c’est la ligue et les équipes qui se faisaient courtiser par les joueurs afin qu’ils puissent intégrer une équipe.   

Il confiait aussi que le projet d’accueillir les Sudistes de Nicolet n’était pas mort. Cependant, selon les règlements en place, l’équipe ne peut pas faire son entrée telle qu’elle est présentement.  Un de ces règlements permet l’ajout d’un seul joueur de la LBRM à une équipe de la LBSAM par année.  La direction des Sudistes serait donc à revoir son alignement et évaluer les possibilités de présenter une équipe répondant aux critères de la ligue mauricienne.  Une réunion de la LBSAM aura lieu sous peu, ce qui donnera l’occasion aux gouverneurs de la ligue de prendre connaissance de la requête des Sudistes, et une décision sera prise par la suite.

L’autre alternative pour Nicolet : garder intacte l’équipe des Sudistes et joindre la ligue drummondvilloise.

 

Pour l’entrevue complète avec Jean-François Martin, président de la LBSAM, cliquez ici !

Pour l’entrevue complète avec Alexandre Dubois, président de la LBRM, cliquez ici



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0