bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

04 Mars 2016
Un potentiel de 1800 emplois dans le parc industriel et portuaire de Bécancour



La Société du parc industriel  et portuaire de Bécancour (SPIPB) planche actuellement sur une quinzaine de dossiers secrets qui  pourraient créer un millier d’emplois. Ceux-ci s’ajoutent à 800 autres emplois associés aux projets connus, mais en suspens, comme ceux de Stolt LN Gaz ou IFFCO.

C’est ce qu’a laissé savoir le président et directeur général du parc, Maurice Richard, lors d’un déjeuner-conférence organisé à Trois-Rivières par les Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Certains projets pour lesquels la Société est liée par une entente de confidentialité nécessiteraient des ajouts aux installations de Bécancour. Il est question d’une expansion du port et de l’aménagement d’une gare de triage.

Les sommes associées à la stratégie maritime du gouvernement Couillard et la désignation de Bécancour comme zone industrialo-portuaire pourraient donc tomber à point. Maurice Richard souligne qu’elles permettraient de payer le tiers de l’importante facture de 200 à 250 millions de dollars pour l’ajout d’une nouvelle section quais, par exemple.  

«Il pourrait y avoir une occasion là. Mais ça c’est relié, par contre, à des dossiers que nous traitons en confidentialité actuellement et qui auraient besoin de quais dédiés. C’est-à-dire des quais qui seraient réservés et loués uniquement par eux, parce qu’ils ont constamment des bateaux qui entrent et qui ressortent», explique le président et directeur général de la  SPIPB. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0