bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

04 Fevrier 2016
Terrains contaminés : la commission scolaire se fait rassurante



La Commission scolaire de la Riveraine assure qu’il n’y a aucun risque pour la santé des élèves et du personnel des quatre écoles qui figurent sur une liste d’établissements dont les terrains sont contaminés.

Sur cette liste dévoilée par TVA, on retrouve les écoles secondaires les Seigneuries de Saint-Pierre-les-Becquets, Jean-Nicolet de Nicolet, la Découverte de Saint-Léonard-d’Aston, de même que l’école Arc-en-ciel de Sainte-Monique.

Dans les deux premiers cas, des travaux de décontamination ont déjà été réalisés l’été dernier, avec le soutien financier du gouvernement. Des travaux semblables sont aussi prévus l’été prochain à l’école la Découverte. Dans le cas de l’école Arc-en-ciel, aucun échéancier n’a encore été fixé.

Dans les années 60, il était courant que les chaudières de mazout hors d’usage soient enterrées sur les terrains adjacents des écoles. Or, dans les années 80, Québec a ordonné qu’elles soient retirées du sol. Toutefois, aucun plan de décontamination n’avait été élaboré en cas d’écoulement.

Ce n’est qu’en 2011 qu’on a demandé aux commissions scolaires de faire l’inventaire des terrains potentiellement contaminés.

Johanne Croteau, de la Commission scolaire de la Riveraine, se fait rassurante. «C’est vraiment dans le sous-sol du terrain. Ce n’est pas en dessous de la bâtisse non plus. Et tant et aussi longtemps qu’on ne fait pas de travaux d’excavation et qu’on ne va pas jouer dans la terre, il n’y a vraiment aucun danger », explique la secrétaire générale. Elle ajoute que cette situation pourrait être plus délicate lors de travaux d’asphaltage par exemple.  



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0