bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

21 Decembre 2015
Budget 2016 à Bécancour: hausse de taxes modeste et rationalisation



 Malgré un manque à gagner de l'ordre de 1,2 M$ sur un budget d'un peu plus de 26 M$, les contribuables de Bécancour ne devraient pas trop écoper.

Le budget déposé lundi soir par le maire Jean-Guy Dybois prévoit une hausse d'environ 35 dollars pour une maison moyenne de 168 567 $.

Cela représente une augmentation de 1,80 %, en incluant la hausse des tarifs pour l'eau potable et les vidanges.

Un casse-tête

La confection du budget a été un casse-tête pour le conseil municipal et les chefs de services de la Ville. Le nouveau rôle d'évaluation a fait chuter la valeur des immeubles industriels.

On a une diminution de 9% des évaluations dans le parc industriel de Bécancour. Et si on considère que c'est 42% de nos sources de revenus qui sont là, et si on considère qu'elles sont affectées d'un facteur beaucoup plus grand que celui des constructions domiciliaires, c'est un impact majeur aux alentours de 1,2 M$. Donc, on part l'année avec 1,2 M$ en moins”, explique le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

Pour équilibrer son budget tout en limitant, l'impact pour les contribuables, les élus ont dû rationaliser les dépenses de 709,000 $. La presque totalité des postes budgétaires sont dans le négatif et le budget global diminue de 1,4 % par rapport à l'an dernier. C'est la troisième année de suite que la Ville présente un budget en baisse.


Un nouvel office de tourisme

Comme prévu, Bécancour prend en charge la fonction touristique à la suite de la décision de l'Office de tourisme de Bécancour de se dissoudre, faute de financement provenant de MRC. Un autre office est mis sur pied à partir d'un organisme déjà existant, la Corporation régionale de Bécancour. Cet office qui ne couvrira désormais que la Ville de Bécancour disposera d'un budget de 166 000 $, soit presque 100 000 $ de plus que son ancienne quote-part dans l'organisme territorial. La Ville espère toutefois éponger une partie de cette nouvelle facture grâce à des revenus. D'autres municipalités pourraient notamment conclure des ententes de service avec Bécancour.

Un appel au bénévolat est aussi prévu pour soutenir les efforts de promotion touristique. Jean-Guy Dubois a aussi indiqué qu'on lancera un appel à la convergence de la part d'organismes à vocation touristique comme le Parc régional de la rivière Gentilly et le Centre de la biodiversité.

Le maire Jean-Guy Dubois reste vague mais précise que Ville a fait des offres au personnel du défunt office. Une entente est acquise avec sa directrice, Fabiola Aubry, afin qu'elle demeure au service de la nouvelle organisation. Des pourpalers sont en cours avec les autres employés.

 


 

 

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0