bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

16 Septembre 2015
Santé: vote massif pour la grève sur la Rive-Sud



Les syndiqués CSN du défunt CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska donnent un appui sans équivoque à leurs dirigeants syndicaux qui sollicitent au mandat de grève rotative de six jours.

Lors de trois assemblées générales réunissant autant de catégories d’employés, la grève a obtenu l’appui de 97 % du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers, de 93,8 % du personnel de bureaux, des techniciens et des professionnels de l'administration et de 98,1 % des techniciens et des professionnels de la santé et des services sociaux.

Les assemblées générales tenues mardi dans le secteur Saint-Grégoire à Bécancour ont rassemblé plus de 30 % des syndiqués venant de neuf sites sur un territoire s’étalant sur 140 kilomètres.

Pour Johanne Toupin, présidente du Syndicat unifié du littoral-Sud, cette mobilisation témoigne de l’insécurité qui règne au sein du personnel de l’établissement, non seulement sur le plan monétaire. Les éventuels déplacements inquiètent également. «Avec le CIUSSS, on vient d’agrandir le territoire énormément. Il faut aussi penser qu’on a beaucoup de gens à temps partiel et non à temps complet», signale Mme Toupin.

«Le personnel est à bout de souffle. Il garde le réseau à bout de bras, et en plus ce qu’on leur dit c’est qu’on va empirer leurs conditions de travail », renchérit le vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, Claude Audy. Il note que même s’ils sont réticents face à une grève, les travailleurs en arrivent à la conclusion que c’est le seul moyen qu’il leur reste pour influencer le gouvernement Couillard.

Des résultats similaires ont été obtenus à La Tuque et dans les Bois-Francs. D’autres assemblées sont prévues dans les prochains jours, notamment à Shawinigan. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0