bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

18 Aout 2015
Pierreville : l'avenir de l'église Saint-Thomas soulève les passions



À Pierreville, dans une salle du conseil municipal bondée, les quatre promoteurs qui ont répondu à l’appel de projets pour trouver une nouvelle vocation à l’église Saint-Thomas ont présenté brièvement leurs projets lundi soir.

Ce bâtiment est devenu un boulet pour la municipalité qui souhaite s’en départir.

Le projet le plus avancé, et qui semble avoir été bien reçu par les citoyens, est sans équivoque celui de la Coopérative solidarité santé Shooner-Jauvin.

Située à Pierreville, la Coop qui dessert neuf municipalités a un besoin urgent d’être déménagée dans des locaux plus grands, afin de répondre aux besoins des médecins finissants qui son prêts à s’y établir dès l’an prochain. «J’ai un temps limite. J’ai des médecins qui sont encouragés à venir, mais ils n’attendront pas, ils vont aller ailleurs», a plaidé Françoise Lacasse, coordonnatrice générale de la Coop. L'organisme dispose d’un budget de 2,5 et 4 millions de dollars.

Madame Lacasse a expliqué que deux options s’offrent à la Coop. «On a fait faire deux études. La première, c’est de démolir l’église et de reconstruire à neuf. On voulait avoir une autre version en conservant l’église. On a trouvé un architecte à Montréal, qui nous a donné espoir que ce serait possible», indique Mme Lacasse. Cet architecte travaille présentement là-dessus et la coopérative a aussi besoin des services d’un ingénieur. Mais avant d’engager trop de dépenses, elle veut tout au moins mettre la main sur le terrain de l’église, sans garantir que celle-ci sera préservée.  

Trois autres projets ont été présentés par les citoyens Louise Champagne, Petr Gnass et Linda Beauchesne. La première propose de transformer l’église en Place des Navigateurs regroupant le Musée des Navigateurs et des bureaux. Le second suggère d’en faire un lieu entièrement dédié à la culture sous toutes ses formes qui serait géré par un organisme sans but lucratif. Linda Beauchesne propose de démolir le bâtiment pour faire place à des locaux commerciaux à l’architecture victorienne où on retrouverait notamment un marché public. 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0