bandeau
Mission
Bingo
billetterie
Concours et promotions
Activités
Album photos
Grille horaire
Calendrier
Dernières nouvelles

11 Juin 2015
Projets IFFCO et Stolt LNGaz : des nouvelles encourageantes



Des nouvelles économiques encourageantes sont tombées jeudi pour Bécancour et la région.

Deux projets industriels majeurs enregistrent des avancées intéressantes soit celui de la construction d’une usine d’engrais par IFFCO Canada et l’implantation d’une installation de liquéfaction de gaz naturel, par Stolt LNGaz.

 

IFFCO : deux conditions en voie d’être respectées

Dans le dossier IFFCO, un pas important est franchi vers le respect de deux importantes conditions requises pour aller de l’avant avec ce mégaprojet de deux milliards de dollars.

L’entreprise a conclu une entente de principe en vue de la ratification d’un contrat de construction clé en main avec un consortium espagnol et italien. Ses représentants iront voir les fournisseurs locaux dans les prochaines semaines, afin de faire réviser l’évaluation des coûts et en arriver à une proposition conforme au cadre financier d’IFFCO.

Une autre entente de principe concerne l’approvisionnement en gaz naturel sécurisé sur 15 ans. Le fournisseur reste confidentiel pour l’instant.

Des progrès ont aussi été réalisés pour attacher le financement, si bien que le conseil d’administration d’IFFCO a autorisé la réactivation du projet.

Claude Lafleur, chef de la direction le chef de la direction d’IFFCO Canada espère attacher le tout à l’automne.

 

 

Stolt LNGaz: le ministre Heurtel accélère le pas

Par ailleurs, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) vient de rendre public son rapport d’enquête et d’audience publique sur le Projet de construction d’une installation de liquéfaction de gaz naturel à Bécancour par Stolt LNGaz inc.

Le BAPE agit ainsi à la demande du ministre du Développement durable et de l’Environnement David Heurtel, qui disposait de 60 jours pour le faire.

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, voit un signal positif dans le fait qu’il le fasse maintenant, soit à peine 11 jours après l’avoir reçu.

M. Dubois se réjouit de constater que projet est jugé acceptable, malgré quelques mises en garde.

Le BAPE recommande notamment que soient évalués les risques associés au transport maritime du gaz naturel liquéfié sur le fleuve Saint-Laurent et l’organisation de séances d’information pour les citoyens de Bécancour et de Champlain. Cet enjeu est de juridiction fédérale.

 



FM 90.5 - CKBN   10275 Leblanc, suite 127, Bécancour, G0X 1B0